Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Erquy Plurien Environnement - EPE

Priorité aux Tritons !

Priorité aux Tritons !

 

À Lamballe, cet hiver, les tritons seront prioritaires sur la RD28 à la Poterie

A partir de mardi 15 décembre et jusqu’au 14 mars 2021, pendant la période de migration des amphibiens, la RD 28 sera à nouveau fermée au niveau des landes de la Poterie, à Lamballe-Armor (Côtes-d’Armor). Ateliers, enquête, recensement sont prévus pour faire le tour des solutions et, à terme, protéger grenouilles et tritons de façon pérenne.

Près de 400 véhicules empruntent chaque jour la route départementale 28 au niveau des landes de la Poterie, à Lamballe-Armor. Ce n’est pas l’autoroute, mais en hiver, le matin et surtout le soir, au moment où les automobilistes rentrent du travail, c’est aussi l’heure de pointe pour les amphibiens qui entreprennent la traversée. Tritons, salamandres, grenouilles et crapauds se mettent en marche à la tombée de la nuit pour rejoindre les mares et passent sur la route, courant le risque de se faire écraser.

De la mi-décembre à la mi-mars, les amphibiens viennent se reproduire dans cet espace naturel sensible. On en a relevé onze espèces, toutes protégées, notamment les cinq types de tritons vivant en France.

La route fermée du 15 décembre au 14 mars pour éviter l’hécatombe

https://media.ouest-france.fr/v1/pictures/MjAyMDEyMmM2MDQxYjU3NTI4ZGY2MjNjYWY3YzY1NzA4YTliODY?width=630&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=6192002f339d06829541895349957e8d7629a6ba212a3d68d4c092c021eb2144Un triton marbré mâle. Les cinq espèces de tritons présentes sur le territoire français ont été recensées dans la zone humide de la Poterie, à Lamballe-Armor. | ARCHIVES OUEST-FRANCE / THIERRY CREUX

Le crapaudrome testé pendant trois hivers a permis de sauver 4 090 bêtes au total, récupérées dans les seaux relevés chaque jour par des volontaires. Depuis deux ans, la solution choisie pour éviter l’hécatombe à la nuit tombante, pendant la période de migration, c’est la fermeture de la portion de route bordant les landes. Ce sera encore le cas, à partir de mardi 15 décembre et jusqu’au 14 mars, période pendant laquelle des déviations sont prévues.

La crise sanitaire n’a pas permis de mettre en place une alternative cet hiver. Mais pour la suite, les choses se préparent. Le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) est partenaire de Lamballe-Armor, Lamballe Terre et Mer et du conseil départemental pour les aider à définir une solution pérenne. Une mission dont le coût est évalué à quelque 53 000 €, pris en charge pour moitié par le Cerema, le quart par le Département, la Ville et l’Agglo finançant le reste à égalité.

Le travail entrepris avec VivArmor nature depuis plusieurs années se poursuit également.

Des ateliers participatifs

Qu’en pensent les usagers de la route ? C’est ce que les partenaires cherchent à savoir pour « trouver une solution partagée par le plus grand nombre ». Après la réunion publique du 20 octobre, une enquête est en cours auprès des habitants. Des ateliers participatifs seront également organisés.

https://media.ouest-france.fr/v1/pictures/MjAyMDEyZjQ3MmMyMTQ1NmRhYTliNWZkNzIwODUwYzJmMzEwMzc?width=630&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=a65ffe6baf60bd4b6c16ddec21ff1a00a6c3f37c190f0a4b90fe9e7ba96df09aLes habitants de la Poterie et Trégomar seront mis à contribution pour recenser les grenouilles, crapauds, tritons et autres salamandres qu’ils croiseront, vivants ou morts. | ARCHIVES OUEST FRANCE

Les riverains de la Poterie et de Trégomar seront aussi mis à contribution pour recenser les amphibiens qu’ils croiseront sur leur chemin. Ces relevés permettront de mieux connaître les lieux de vie et les déplacements des espèces. Un travail pédagogique sera entrepris auprès des habitants et des écoliers de la Poterie et Trégomar.

Afin d’évaluer la circulation et l’usage des déviations, les véhicules seront comptés au début et à la fin de la fermeture de la RD 28 et un radar pédagogique sera installé pour sensibiliser les automobilistes à la sécurité routière.

Contact : pour participer à l’enquête, Lamballe Terre et Mer au tél. 02 96 50 59 37 ou sur environnement@lamballe-terre-mer.bzh

 

Source : Ouest France Bretagne - 10/12/2020

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article