Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EPE - Erquy Plurien Environnement

Urbanisme

Urbanisme

En 2021 :

À Erquy la pression foncière est très importante comme sur la plupart des communes du littoral. Plusieurs lotissements sont en cours d’instruction et d’autres en cours d’aménagement, deux sont en phase finale de viabilisation.

  • Les Chemins d’ARGAE comprenant 26 lots destinés à l’habitat individuel et 1 lot pour une opération groupée sociale. Ce lotissement se situe entre la rue de la Corniche, de la Franchise, des Forges, des Amelines et Louis Veuillot.
  • Le lotissement de CLAIREVILLE comprenant 29 lots destinés à l’habitat individuel et 1 lot réservé aux logements sociaux. Pour celui-ci, un Permis d’Aménager pour 8 logements est en cours d’instruction.
  • La Résidence du GUEN, rue du Tertre Molive, comportant 5 lots constructibles est actuellement viabilisée et la première résidence en cours de construction.
  • Rue de la Closerie : un lotissement de 5 maisons individuelles est en étude.
  • Rue de la Ville Ory : un permis de construire pour 4 maisons et 1 bâtiment annexe est en instruction.
  • Le lotissement « Les Terrasses d’Erquy » rue du Viaduc,

Ce lotissement situé sur un site patrimonial remarquable, comprend 10 lots dont 1 réservé pour la construction de 2 logements sociaux, et est à usage principal d’habitation. Sur ce terrain un Espace Boisé Classé est conservé et les stationnements prévus dans l’opération d’aménagement seront végétalisés.

 

Une magnifique haie longeait la rue du Viaduc, elle vient d’être broyée à notre grand étonnement car la préservation des haies existantes figurait dans les prescriptions motivées de l’architecte des Bâtiments de France au regard de ce site patrimonial. La haie restante, bordant la parcelle n°430 est préservée au PLU. Cependant elle se situe aussi sur l’empreinte du futur vélo route. Toute cette haie fleurie sera supprimée. Le chemin piéton de la Sente du Paradis est conservé, il permet de rejoindre l’église. Sur ce projet les cerisiers sauvages bordant cette sente ne sont pas répertoriés et n’apparaissent plus au plan masse.

Nous demandons la plantation d’une haie de remplacement au lieu de l’engazonnement prévu au lotissement le long de ce vélo route ainsi que la préservation des fruitiers et arbustes restant sur cette parcelle. Une rencontre s’impose avec la Mairie.

Ce ne sont que quelques-unes des opérations immobilières en cours.

Le dossier de l’EHPAD est toujours en attente de la réponse du Conseil d’État, ce contentieux est porté par les riverains.

 

Plan Local d’Urbanisme

Le conseil municipal qui s’est tenu le 3 juin 2021 s’est opposé au transfert de la compétence « document d’urbanisme et de planification » au profit de la communauté d’agglomérations de Lamballe Terre et Mer. La commune souhaite conserver ses prérogatives en matière d’urbanisme afin de se doter d’outils adaptés à ses spécificités qui permettent de répondre efficacement aux enjeux sociétaux et environnementaux.

Nous souhaitons que les préconisations conseillées lors de l’approbation du permis de construire (telles que prévoir des cuves à eaux de pluie, réaliser des zones de stationnement en sols drainants, planter des végétaux et des feuillus afin de ralentir l’écoulement des eaux, choisir des clôtures harmonieuses) deviennent des prescriptions respectées lors de la prochaine révision du PLU. Les revêtements bitume sont déjà interdits.

Logements sociaux

 

Les 5 pavillons, situés à St PABU, destinés à la location vont probablement être détruits.

ZAC DE LA COUTURE

Le projet initial de la ZAC de la Couture, imaginé en 2013, prévoyait un lotissement d’environ 225 logements : maisons de ville, semi-collectifs et collectifs. Il a été abandonné par la municipalité. Un nouveau projet doit être élaboré : le site pourrait devenir une zone de production agricole à forte valeur ajoutée en agriculture BIO. Cela permettrait à terme de devenir un pôle d’agriculture raisonnée, de construire un magasin de producteurs dans un bâtiment de 300m², de faire vivre des familles et de fournir des écoles. Il serait souhaitable que quelques logements soient construits autour de ce futur projet pour y accueillir des jeunes producteurs.

 

Situation en 2020

Rue du Viaduc, Une demande de permis d’aménager a été déposée par TERRA DEVELOPPEMENT pour la création d’un lotissement de 11 lots.
Sur le plan cadastral, en extrémité des parcelles, existait un cheminement piéton nommé : « Sente du paradis » qui faisait la liaison entre la rue Sente du paradis et la rue du Viaduc 

Dans le cadre de ce projet il est impératif que ce cheminement permettant de rejoindre la rue du Viaduc au centre bourg soit maintenue. Actuellement nous n’avons pas accès au dossier, l’accord du permis d’aménager n’étant pas validé.

CAROUAL
- règles d’urbanismes ignorées La propriété concernée est 2 rue des sternes, la même qui avait fait l’objet d’une décision de reclassement des parcelles fonclères en zone NL du PLU donc non constructibles. Nous rappelions à l’adjoint chargé de l’urbanisme que le balcon, bien qu’existant aujourd’hui, avait fait l’objet d’une interdiction de construction…… !
tout comme la portefenêtre du rez de chaussée qui est tout autant dénuée d’autorisation.
l s’est rendu sur les lieux et a fait le constat de la véracité de nos dires et nous a déclaré le 05 mai 2020 «avoir procédé à des recherches de photographies relatives à l’existant de sa propriété» et procéder «à une sommation de remise en état initial de son terrain».

A la date de ce bulletin, la situation n’a pas évolué. La sommation a-t-elle été faite ? Pourtant des travaux de maçonnerie ont été engagés dans la période du confinement malgré l’absence d’autorisation et se sont poursuivis malgré notre intervention auprès de la mairie.

Les photos permettent de constater les travaux du cheminement pierré réalisé jusqu’au niveau du 1er étage de la propriété

Lotissement de Clairville
TERRA DEVELOPPEMENT a obtenu un permis d’aménager (PA 02205419Q003 le 3/05/2019 impasse de Clairville sur les parcelles de 415 à 419 et 423 pour la réalisation d’un lotissement de 30 lots. préservés.
La haie bocagère longeant le GR34 (lots 22 à 34) devra être conservée, voire renforcée par des plantations de caractère champêtre.
Nous veillerons au respect du règlement de lotissement et à la protection des chênes.

29 lots sont destinés à de l’habitat individuel et 1 lot pour accueillir 8 logements sociaux. Cet espace de 25865 m² longe le GR34. Il est entouré de magnifiques arbres et haies bocagères. De plus un cordon de chênes sépare les parcelles 418 et 419. Le règlement de lotissement stipule que les chênes seront préservés.

 

LE PARKING « POISSONNEAU »

La convention d’occupation en parking gratuit sur les parcelles AI52 et AI53 (dit POISSONNEAU) a pris fin le 30 avril 2018. Le conseil municipal a souhaité à l’unanimité conserver cette aire de stationnement en centre bourg. Elle a fait une offre d’acquisition aux ayants droit qui l’ont refusée. La mairie d’Erquy  a sollicité Mr LE PREFET pour entamer une procédure de «  Déclaration d’Utilité Publique » pour acheter ces parcelles au prix défini par les domaines. Cependant les ayant droits avait déposé 29 janvier 2019 une autorisation de travaux en vue de l’édification de 15 logements et un commerce, dont l’examen par le service de l’urbanisme n’a pas à ce jour abouti.                                                                       La mairie a lancé une enquête publique du 15 avril au 6 mai 2019. Nous avons exprimé qu’il est nécessaire qu’un soin particulier soit apporté au traitement des murs périphériques de cette aire en centre bourg et que la zone de stationnement ne soit pas goudronnée.

Nous avons demandé de prévoir la continuité des plots de protection des piétons dans cette zone pour limiter le stationnement sauvage ce qui oblige les piétons et mamans avec poussettes à se déporter sur la zone de circulation voiture.                                           

Certes le stationnement pour livraison est nécessaire mais il doit être bien identifié et temporaire.

 

INCIVILITES

 

A quand l’interdiction de fumer sur les plages ?

 

Jeter son mégot dans le sable n'est pas un geste anodin. Il se retrouvera dans l'océan, où il libérera ses produits toxiques, comme le goudron, la nicotine, la glycérine ou l'acétate.

Il mettra plusieurs années à se dégrader et intoxiquera des animaux marins ou des poissons qui pourront l'avaler.

Les mégots de cigarettes sont un fléau pour la pollution des plages, des mers et des océans

Si vous fumez sur la plage, emmenez avec vous un cendrier portatif, et ramenez vos déchets (mégots et paquets de cigarettes) avec vous pour les jeter dans une poubelle de déchets ménagersVoilà un des  « petits gestes élémentaires qui peuvent paraître totalement dérisoires mais qui font la différence » ainsi que l’avait souligné N. Hulot alors ministre.

 

L'interdiction de fumer sur les plages commence à être adoptée par de nombreuses communes en France.

Alors, à quand  l´interdiction de fumer sur les plages d´Erquy ? 

 

Faudra t-il un accident corporel rue des Hirondelles ?

 

Cette ruelle est empruntée par des cycles motorisés en sens interdit.  Tout dernièrement, un riverain de la rue des Evettes a déposé une main courante pour avoir été heurté alors qu’il l’empruntait avec sa petite fille.

S’il est difficile de prendre des photos en flagrant délit d’infraction, à défaut pour les élus municipaux de les croire sur parole bien que le problème leur soit connu,  nous devrons envisager une intervention par l’association pour tenter d’obtenir la mise en place par exemple d’une  barrière rabattable par les seuls riverains en vue d’entraver l’entrée des motos par le haut de la rue.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :