Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Erquy Plurien Environnement - EPE

Lettre aux pécheurs

Lettre aux pécheurs

Message de l'UPEEL (Union du Penthièvre et de l'Emeraude pour l'Environnement et le Littoral) qui regroupe toutes les associations environnementales de la baie

Après prise de conseil auprès de notre avocat au Conseil d'Etat "spontanément assez sceptique sur les chances de succès d’une saisine de la Cour européenne des droits de l’homme, compte tenu des conditions rigoureuses de recevabilité", nous renonçons à poursuivre notre action juridique au niveau européen et avons décidé d'informer les marins pêcheurs de notre soutien total dans la lutte qu'ils mènent pour défendre leur métier. 
 
Voici le courrier que nous avons envoyé au CDPMEM22 (Comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins des Côtes d'Armor) qui représente aujourd'hui le dernier obstacle à la réalisation du projet éolien en baie de Saint-Brieuc.
Nos associations se sont bien battues depuis 2011 et ont retardé le projet d'Ailes Marines pendant toute la période où, malheureusement, les pêcheurs se taisaient. Aujourd'hui, alors qu'ils se lèvent enfin, nous ne pouvons qu'être à leur côtés.
Bonjour Monsieur Coudray,

Président de Fréhel Environnement et de l'UPEEL (Union du Penthièvre et
de l'Emeraude pour l'Environnement et le Littoral), je vous ai croisé
souvent lors des réunions "dites" de concertation et de suivi du projet
éolien en mer en baie de Saint-Brieuc. La dernière fois, le 10 juillet,
j'étais intervenu pour dire notre volonté de défendre les deux piliers
économiques de la ville d'Erquy : la pêche et le tourisme. A l'époque
notre recours au Conseil d'Etat était encore non jugé et nous pouvions
encore espérer en la justice. Comme vous le savez nous venons d'être
déboutés par cette instance quelques jours avant votre réunion avec le
préfet et Ailes Marines. Nous croyons savoir que cette réunion n'a pas
été un modèle d'écoute de la part du représentant de l'Etat. Le
lendemain la commune d'Erquy était convoquée à la Cour administrative
d'Appel de Nantes avec RTE ; cette journée ne restera hélas pas plus un
modèle de démocratie dans nos mémoires.
  En même temps nous constatons une campagne de presse assez orientée
contrecelles et ceux qui luttent contre ce projet. Tout ceci nous conduit à
penser que l'Etat a décidé de passer en force.

Nous sommes en contact avec la mairie d'Erquy que nous soutenons dans
son action depuis l'élection de la nouvelle équipe municipale. Nous
voulons vous dire le soutien de nos associations dans votre combat pour
préserver votre métier et les emplois directs et indirects qu'il crée
dans toute la région. Nous serons à vos côtés à chaque fois que vous le
souhaiterez et relaierons toutes informations de votre part à nos adhérents.

Bien cordialement,

Jean-Marie Beaudlet
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article